28.3.11

Confessions en la Mineure

          Une fois n'est pas coutûme, je souhaitais vous parler de mon dernier coup de coeur littéraire, un livre que j'ai dévoré en deux jours (deux nuits?), en vibrant d'émotion avec sa jeune héroïne. C'est réaliste, c'est cru, c'est plein de désir, de musique, de vérités, de passions, un vrai plaisir littéraire!
Alors si vous avez envie d'une lecture vraiment délicieuse et  d'aider en plus une très jeune écrivain (19 ans mais elle a écrit ce livre à 16 ans!) qui ne bénéficie évidemment d'aucune pub, courez acheter ce livre!!

Quand à moi j'en connais l'auteure qui est une fille absolument charmante, qui m'a offert une adorable petite dédicace. Je sais j'ai trop de la veine!

Bonne lecture à toutes et à tous!

 


Premier roman d'une jeune femme d'origine congolaise de dix-huit ans, cette oeuvre crue et réaliste, éclaire sans concession la sexualité des adolescents vivant dans un univers parallèle à celui de leurs parents qui n'ont pas la moindre idée des épreuves traversées par leurs enfants. Naomi Kayembé a imaginé une fille de quinze ans, Ornella, qui poursuit d'excellentes études en classe et prend le temps de satisfaire sa passion pour la musique classique avec la maîtrise du piano. Comment, en plus, se laisse-t-elle initier par une bande d'amis aux vibrations de son corps ? Son père, un Africain qui occupe un poste important, justifie ses absences par les exigences de sa profession. Sa mère qui fait confiance à sa fille, reste trop souvent pendue au téléphone avec ses amies, pour s'intéresser de plus près à la vie privée de l'adolescente. Histoire classique : un garçon de la bande qui devient l'amant de la petite, utilise au ‘‘Royal Monceau'' la chambre qu'y loue son père. Les enfants ne manquent pas de lucidité, si leurs parents sont aveugles. La jeune romancière enchaîne les séquences par un suspense qui aspire ces ‘‘Confessions'' jusqu'au drame et à sa conclusion. Naomi est une étudiante française, d'origine congolaise, née à Paris en 1991. Majeure, elle entreprend ses études de Droit et cultive sa passion pour la musique, ce qu'elle partage avec l'héroïne de son premier roman. L'aisance de son style permet de penser qu'elle en écrira d'autres...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de vos petits mots qui me font bien plaisir et me laissent un trace de votre passage!