21.2.17

La fête des grands-mères a trente ans ! [Concours]


Hello les filles ! Il y a un an je vous parlais de la fête des Grands-mères dans cet article où je vous proposais de gagner un super sweater tout doux. Cette année, les cafés grand-mère vous gâtent à nouveau en vous proposant de gagner une super box ! 

Il y a trente ans, les cafés Grand-Mère créaient La fête des Grand-mères, pour mettre à l'honneur nos super mamies sur une idée de l'agence promo 2000. Cette année, ils nous proposent une superbe Fichu box qui remet au goût du jour le célèbre fichu de nos grand-mères. Dessiné par Cameron Kham, jeune créateur porte-parole du néo-romantisme, ce duo de fichus lovés dans une jolie boite, peuvent être noués autour du coup ou en headband sur la tête, pour une version chic ou rock 'n' roll. Ils sont vraiment trop mignons, avec de jolies couleurs acidulées. Un pour vous, un pour votre grand-mère, chacun son carré et sa manière de le sublimer. Je ne quitte plus le mien, autour du coup ou en mode headband so seventies, ou plus sage, preppy style,  en mode Blair Waldorf.

Vous pouvez aussi retrouver sur le Grand-Mère Connect le génial grand-mère translate ainsi que le tout nouveau DICONNECTION, développés par leur agence Brand Station qui décrypte avec humour et légèreté la culture d'hier et d'aujourd'hui ! 

CONCOURS
Comme je le disais, la fichubox est à gagner sur le blog ! Merci de gâter mes lecteurs avec ce joli cadeau ! Elle contient deux foulards en édition limités, d'une valeur de 30 €.

- Il vous suffit de me laisser en commentaire une jolie anecdote sur votre grand-mère. Hâte de vous lire !
- Me suivre sur Instagram, Twitter et Facebook pour ne pas manquer l'annonce du gagnant.
- Fin du concours le 23 février Minuit.


 Bonnes chance à toutes !




6.2.17

En route avec les filles de la FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope !


C'est la révolution dans le sport ! Il faudra maintenant compter avec les filles. Et il était temps ! Pendant très longtemps les équipes sportives féminines étaient quasiment absentes de la sphère professionnelle, et on ne les voyait presque jamais à la télévision. Bonne nouvelle, les mentalités changent et on voit de plus en plus de super équipes de filles sur les podiums. J'étais ce week-end au Futuroscope pour rencontrer la meilleure équipe féminine de cyclisme de France ! Je vous raconte.

Nouvelle saison, nouveaux sponsors, nouveau maillot :


Pour cette saison 2017, la FDJ qui sponsorise déjà les équipes masculines depuis 30 ans,  investit  chez les filles, dans le cadre de son programme "Sport pour elles", avec cette très belle équipe du Poitou Charente Futuroscope 86 qui pour l'occasion change de nom et devient la FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope. Elle change aussi d'identité visuelle et se dote d'un superbe maillot. Et même 6 filles de l'équipe passent professionnelles ! L'équipe est maintenant à la fois française, les filles venant de toutes régions de France (elles sont bretonnes, normandes, auvergnates etc ) et internationale, avec le recrutement cette année d'excellentes coureuses d'Australie (Shara Gillow), de Hollande (Roxane Knetemann, fille du champion hollandais) ou encore du Japon (Eri Yonamine). Et elles pourront bénéficier de convergences et synergies avec l'équipe des garçons qui se positionnent en grands frères pour les 12 coureuses de l'équipe, ainsi que les cadettes et les minimes qui les accompagnent aux entraînements et sont de véritables espoirs pour l'avenir. Trois jeunes talents de 18-19 ans font aussi partie du partenariat.

L'équipe peut compter sur le soutien financier et matériel bien sûr de la FDJ,  de la région Nouvelle -Aquitaine, du Futuroscope,  de La Vienne, mais aussi des magnifiques vélos français Lapierre, les accessoires Zéfal, et Shimano, Poli pour les maillots, Fizik, Dotout, Continental,  et tout un tas de partenaires et de sponsors fidèles. Avec l'arrivée de la FDJ comme co-sponsor et le renforcement des sponsors historiques, l'équipe cycliste affiche pour 2017 les moyens de ses nouvelles ambitions : le top 10 mondial ! 





Les vélos des filles et la nouvelle caravane


J'ai eu l'occasion de voir les vélos des filles lors de la Conférence de presse, et ils sont vraiment magnifiques ! Le partenariat avec Lapierre, qui dispose de toute l'expérience nécessaire du haut niveau va permettre d'améliorer les performances avec des produits à la pointe de la technologique. "C'est un honneur pour nos coureuses de rouler sur une marque française historique si prestigieuse et reconnue" a souligné Stephen Delcourt, le manager de l'équipe. Les filles ont donc un vélo chez elles, un vélo d'entrainement et un vélo de compétition. Le nouveau sponsor leur a aussi permit de s'équipe d'une superbe caravane, ce qui leur permettra de se changer. Les garçons en avaient une depuis longtemps, c'est désormais chose faite pour les filles !






Le champion et directeur sportif FDJ Martial Gayant


Qui sont elles ? 


Elles ont entre 20 et 29 ans, la plupart font des études (médecine...), et 6 d'entre elles sont passées pro, elles ont des palmarès de cyclistes déjà hallucinants, ce sont des fonceuses, des battantes, et tout ça avec simplicité et le sourire ! Quel talent !  Il faut vraiment en vouloir pour arriver à ce niveau avec de si petits budgets, et les coureuses de l'équipe forcent vraiment l'admiration. Aude Biannic, la bretonne, bientôt 26 ans, qui termine des études de kiné, Roxane Fournier (25 ans) et Charlotte Bravard (25 ans) sont les trois françaises a être passé pro et à pouvoir enfin vivre de leur passion. Les trois autres sont les talents internationaux recrutés grâce au nouveau financement : l'australienne Shara Gillow , la hollandaise Roxane Knietman, 29 ans et la japonaise Eri Yonamine 25 ans viennent compléter l'équipe avec leur profil de coureuses chevronnées. Vous pouvez aussi retrouver Coralie Demay, Anabelle Dreville, Eugénie Duval, Séverine Eraud, Victorie Guilman, Greta Richioud dans cette belle équipe de gagnantes.

Après le stage de Novembre et celui de janvier au CREPS de Poitiers, elles sont en Espagne à Cambrils pour le stage d'entrainement de Février. je vous laisse découvrir les superbes photos de Thomas Maheux, photographe de l'équipe. L'équipe qui entoure les filles est solide, c'est une vraie famille, qui les porte, en particulier Stephen Delcourt, Nicolas Marche et Alexis Loiseau, directeurs sportifs, Eric Samoyeault, entraîneur de piste, Thibaut D'Agnicourt et Rodolphe Prosper, mécaniciens, Martial Gayant, directeur sportif de l'équipe masculine avec qui j'ai eu le plaisir de discuter, ainsi que tous les médecins et les bénévoles qui les accompagnent.

Bonne chance à elles pour cette année 217, les filles sont dans la place et elles sont prêtes à briller ! #RideandShine 🚴 



Shara Gillow
Eri Yonamine



Roxane Knetemann







Crédit Photos ©ThomasMaheux

24.1.17

Avis de grand froid


Les looks se font plus rares sur le blog, et c'est tout à fait volontaire. Puisque j'avais décidé de beaucoup moins consommer en 2016, et d'avoir une vie plus responsable et respectueuse de l'environnement, j'ai beaucoup moins acheté de vêtements, et j'ai donc beaucoup moins de fringues neuves à vous montrer. Mais les blogueuses doivent-elles ne poster des looks qu'avec des fringues neuves ?

Vaste sujet de dissertation, en effet. Déjà toutes les blogueuses ne postent pas que des fringues neuves qu'elles n'auraient, en outre, probablement pas achetées. Et il y a de plus en plus de blogueuses responsables. Mais cependant, la plupart des blogueurs, et en particulier les plus suivis, n'ont pas toujours un comportement irréprochable...et je ne leur jette pas la pierre, car il est extrêmement difficile de l'être à 100%, voire impossible. Ils sont contactés au quotidien par les agences et les marques, qui leur proposent de l'argent ou des produits contre du contenu de qualité et de la visibilité, et il est très tentant d'accepter, d'autant plus que tenir un blog et proposer de beaux contenus, des photos professionnelles, créer et entretenir une communauté fidèle, écrire des articles parfois fouillés, est extrêmement chronophage et mérite ... salaire. 

Est-ce qu'il ne faut acheter que du made in France dans un monde mondialisé ? Est-ce que nous devons bannir toute matière animale de nos placards comme le recommandent nos amis vegans ? Quelles sont les matières les plus éco-responsables ? Comment être sûr qu'on achète de la qualité ? 

Cette année a été une longue quête pour moi. Et cette quète continue. J'ai beaucoup lu et j'ai subi toutes les influences. J'ai eu envie de faire des choix engagés, d'être au clair avec mon éthique, tout en retrouvant une part de liberté concernant le regard de l'autre, ainsi qu'en apprenant aussi à lâcher prise et retrouver le chemin du plaisir, en n'étant pas tout le temps dans le contrôle. 

Voici donc les nouvelles règles que j'essaye de suivre pour 2017 :

1. Ne pas consommer à tort et à travers et limiter mes achats. 
2. Miser sur la qualité et le durable : des belles matières, respirantes (et non transpirantes), naturelles, qui tiennent chaud, qui ne vont pas s'user trop vite, comme la laine, le coton, le cuir, le lin...
3. Faire un tri régulier dans mon placard, et ne garder que ce que je porte souvent. 
4. Porter une attention particulière au pratiques des marques et à leur engagement, miser sur les marques responsables. 
5. De temps en temps, m'offrir une tenue qui me boostera et me donnera confiance en moi. Lâcher prise et plaisir sont de mise (de préférence en solde).

Quand on y réfléchit, les plus belles pièces, celles de qualité et qui ne se démodent pas, celles qui sont au juste prix, n'ont aucune raison d'être soldées. Les soldes, c'est le paradis du périmé, les marques soldent pour être sûres d'être débarrassées des produits de la collection précédentes dont personne ne voudra plus l'année suivante. Il faut donc s'en méfier et faire le tri, ne pas acheter n'importe quoi sous prétexte que ce n'est pas cher. Le cheap vous décevra toujours.

Plus le temps passe, plus je vieillis sans doute, plus j'ai envie de miser sur des pièces classiques dont je sais qu'elles ne me lasseront pas...et qu'elles tiendront sur la durée. Le petit pull marin breton en laine merinos, les bottines en cuir italien, la petite jupe en cuir vintage, le jean droit, les bijoux anciens, les montres classiques, le petit chapeau passe partout...

Pour ce look, il s'agit pour la plupart de pièces des soldes d'hiver, j'ai un peu craqué chez Monoprix, qui tente d'ailleurs de plus en plus d'être une enseigne engagée sur différents plans. En général, ils sont plutôt classiques, et proposent de belles matières pures, laine, cachemire, lyocell (fibre de bois), coton bio, mais niveau pays de fabrication, il y a encore du boulot à faire car malgré quelques pièces fabriquées en Italie ou au Portugal, on trouve beaucoup de Made In China. 

J'ai craqué sur quelques pièces, ainsi que sur une paire de bottines camel chez Minelli. Autant on trouve beaucoup de discours engagés chez Monoprix, autant je n'ai pas trouvé grand chose sur le site de Minelli, si ce n'est qu'ils fabriquent 80% des chaussures en Europe, et 50% avec du cuir italien. J'ai flashé sur 3 ou 4 paires de bottines camel en cuir, les unes fabriquées en Italie, ou en Bulgarie, et les autres, mon coup de cœur, en Tunisie. Mais j'ai craqué quand même, quoique un peu déçue qu'elles ne soient italiennes. Est-ce que c'est mal d'acheter des chaussures fabriquées en Tunisie ? Ont-elles été fabriquées dans de bonnes conditions humaines ? Ont-elles coûté cher à la planète (eau, souffrance animale, transport, pollution...) ? Seront-elles durables ? L'avenir me le dira et j'apprendrai encore à mieux consommer. 

Petit coup de cœur pour cette nouvelle montre Michel Herbelin pour homme que j'adore à mon poignet. J'ai passé beaucoup de temps sur WatchShop, pour trouver une pièce qui me plaise et qui soit vraiment fabriquée en France ! Cela devient vraiment rare et il est donc très difficile de trouver une marque française qui soit à la fois désignée en France, mais aussi assemblée, voire entièrement fabriquée dans notre beau pays. 

J'espère que ce petit look shooté par ma chère Melvina vous plaira, et que cet article vous inspirera. Je sais que certains d'entre vous (certaines, beaucoup d'ailleurs !) ne font pas que regarder les images et cela me fait bien plaisir, et m'encourage à considérer mon blog comme un lieu d'expression et non juste un catalogue d'images. N'hésitez pas à prolonger le dialogue en commentaire, ou sur Twitter, Instagram et Facebook ! 

Belle semaine à tous !

Pantalon en laine, pull en coton et cachemire et boucles d'oreilles Monoprix  
Chapeau H&M (très ancienne collection) 
Bottines Minelli 
Sac à main Jean Louis Scherrer chez Showroomprivé
Montre Michel Herbelin chez WatchShop (Offerte par le site)



















Photos et Gif : Melvina Roman du blog Don't Mess With The Rabbit