5.6.18

Voyage au Monténégro : Top 6 des lieux à voir


De retour d''un splendide voyage au Monténégro entre sœurs, j'avais très envie de vous partager mon ressenti et mes coups de cœur, d'autant plus que vous avez été nombreux à suivre ce voyage en story sur Instagram et à me poser des questions sur le choix de cette destination qui vous a parfois surpris.  Une grande partie des photos ont été prises par ma sœur et j'ai choisi d'en mettre beaucoup dans cet article, car des images parleront mieux que des mots. Voici donc un petit aperçu de ce voyage au pays de la Montagne Noire.



Quelques petites infos sur le Monténégro... 


Niché entre la Serbie, la Croatie, le Kosovo, la Serbie, l'Albanie et la Bosnie-Herzégovine, le Monténégro est un pays des Balkans particulièrement accidenté, principalement montagneux, avec une densité au mètre carré de seulement 45 habitants au mètre carré. Les monténégrins ne sont que 650 000 habitants en tout ! Ils parlent serbo-croate comme la plupart de leurs voisins, et utilisent l'euro, bien qu'ils ne soient pas officiellement dans la zone euro. La vie n'est pas très chère au Monténégro, et il y a assez peu de touristes. Nous sommes venues début Mai, soit officiellement en basse saison, mais il faisait déjà bien chaud et une partie des activités étaient déjà disponibles, même si la neige était encore bien présente sur les sommets. Le gros du tourisme se passe sur les mois de Juillet et Août mais vous ne verrez que très peu de touristes comparé aux autres destinations touristiques plus connues, et c'est ce qui est extrêmement rafraîchissant dans ce voyage. La côte adriatique est assez abrupte avec des plages étroites et de charmantes petites îles. Le pays abrite aussi de superbes lacs et parcs naturels. Pensez à louer une voiture si vous souhaitez découvrir l'ensemble du pays, car il y a peu de transports en commun, et n'hésitez pas à doubler les temps de transports. Les routes sont petites, il vaut mieux ne pas être pressé et admirer la beauté du paysage. Amis randonneurs, vous allez découvrir un véritable paradis ! Si vous aimez la nature sauvage, vous serez comblés. Et pour les fans de Tintin... bienvenue en Syldavie !


Les bouches de Kotor


Il s'agit d'un canyon ennoyé très profond qui forme quatre golfes se jetant dans la mer adriatique et entourés de hautes montagnes. Le panorama est impressionnant !  
Nous avons rejoint la jolie ville historique fortifiée de Kotor, la ville des chats, en taxi depuis Tivat (15€) et nous avons séjourné deux nuits dans une super auberge de jeunesse moderne et calme en plein centre (Hotel Cent, 15€ la nuit). Il y a une belle randonnée de 2 heures à faire au dessus de la ville au niveau du fort, et vous pouvez éviter de payer si vous passez par derrière, un splendide chemin avec vue, qui passe par le village abandonné et permet de saluer les chèvres dans la montagne. 
En ville, prenez le temps de vous faire un petit restaurant de poisson ou fruits de mer, et de boire une bière en terrasse (pas cher!). La ville est superbement refaite, presque un peu en mode Disney, suite à un tremblement de terre en 1979.








Dans les bouches nous avons aussi pris un car pour les villages suivants, en particulier le joli village de Perast, puis celui de Risan et un bateau pour de jolies petites îles abritant un monastère (Sveti Dorde) et une église (Ostrvo, île artificielle celle-ci) avec une vue incroyable. La baignade sur les mini plages des bouches est très agréable !



La côte Adriatique


Pour visiter le reste du pays, nous avons loué une voiture car le pays est assez peu équipé en transport. La côte est superbe et n'a rien à envier à la Croatie (sauf qu'il y a beaucoup moins de monde). Comme le relief est assez escarpé, les plages sont petites et la montagne tombe souvent à pic dans la mer. Il y a quantités de petits rochers et îlots super mignons le long de la côte. Nous avons beaucoup aimé la vieille ville de Budva, la vue sur Sveti Stefan, ou encore la cité balnéaire de Petrovac. Le bon moment pour se baigner dans les eaux délicieuses, bronzer, ou déguster un bonne citronnade maison. Ou un risotto à l'encre de seiche. Bref, se faire plaisir !















Le lac Skadar


C'est le plus grand lac de la péninsule balkanique avec 370 km carrés ! Il se partage entre le Monténégro et l'Albanie et il est réputé pour ses paysages époustouflants et sa réserve naturelle d'oiseaux, on peut en particulier y admirer des pélicans. Une fois encore le relief autour du lac est assez important et il est donc peut accessible au niveau des bordures mais les vues depuis les routes autour un peu plus haut sont incroyables. Nous avons dormi chez l'habitant au niveau de Rijeka Crnojevica, joli village et son petit pont, à la source d'une des rivières se jetant dans le lac (après 2h30 de route à serpenter dans la montagne et arrêter la voiture toutes les 5 minutes pour prendre des photos). Le lendemain nous sommes redescendus à Virpazar pour faire un tour de bateau avec un guide. Une dépense qui vaut le coup !



















Le Monastère troglodyte d'Ostrog, l'âme orthodoxe du Monténégro


Au bout d'une belle route dans la montagne, c'est un des plus beaux monastères du pays et une fois encore la vue est incroyable. Les orthodoxes s'y rendent très nombreux, c'est un peu le Lourdes local. On y trouve de superbes fresques et mosaïques. C'est un lieu hautement spirituel. On se demande comment ils ont réussi a construire un tel monastère aussi haut dans la montagne. Prévoyez une tenue couvrante (jupe longue, épaules couvertes). Vous pouvez rapporter de l'eau bénie et laisser quelques cierges et vos intentions si le cœur vous en dit. 


Le Parc Naturel du Durmitor


Parc national depuis 1952, le Parc Naturel du Durmitor est un massif montagneux qu'il vous faudra absolument voir si vous venez au Monténégro.  J'ai adoré y marcher et admirer ses nombreux lacs, forêts denses, alpages verdoyants et sommets enneigés. On a copiné avec les vaches et les troupeaux, et vécu de belles aventures dans la montagne, en particulier avec la voiture qui n'avait rien d'un quatre quatre. Si vous venez en mai, sachez que les routes ne sont pas toutes déneigées jusqu'au bout et ... que vous risquez de vous retrouver coincés après avoir roulé 1 heure en première. True story. Mais quelle belle aventure !









Les gorges de la Tara


C'est le plus profond canyon d'Europe, elles s'étendent sur 80 km avec leurs eaux bleues turquoises et leur profondeur est de 1300 mètres. On peut y faire du rafting ou de la tyrolienne pour les amateurs. Et c'est magnifique. Vous trouverez sans souci des spots sympa sur la route pour boire café ou bière, et des chambres chez l'habitant ou petits hôtels pour moins de 20 euros. 



Bref, un splendide voyage que je vous recommande, merci encore à ma sœur chérie pour ce beaux voyage !

Crédit Photo : la quasi totalité de ces photos sont l'œuvre de Cécile Pichon pour @StellaParis

9.4.18

Mousse au chocolat facile aux pistaches


Reprise du blog après 4 mois de silence, mais je ne vous ai pas oubliés ! Et comme bon nombre d'entre vous m'ont demandé la recette de ma mousse au chocolat sur Instagram, je me suis dit qu'un petit article valait le coup. De plus, j'avais reçu de délicieuses pistaches Wonderful Pistachios, j'ai eu l'idée de customiser un peu ma recette pour encore plus de croquant et de saveurs.


Ingrédients : Pour 6 petites mousses ou 4 grosses mousses.

  • 4 gros œufs frais et bios de poules élevées en plein air (oui m'sieur !)
  • 1 plaque de chocolat noir dessert
  • 1 bon morceau de beurre salé (vous pouvez faire sans si vous êtes vegan)
  • 2 cuillère à soupe de sirop d'agave (j'évite au maximum le sucre raffiné)
  • 1 poignées de pistaches grillées non salées concassées (j'utilise des Wonderful Pistachios)


Recette 


A préparer deux heures minimum avant le repas pour que les mousses aient le temps de prendre. Elles se conservent quelques jours sans soucis.

  1. Faire fondre au bain marie le chocolat coupé en morceaux, puis ajouter le beurre, le sirop d'agave et les jaunes d’œufs hors du feu et bien mélanger à la cuillère en bois jusqu'à obtenir un mélange lisse.
  2. Battre les blancs en neige, en utilisant toujours le fouet dans le même sens. Ajouter une partie des pistaches concassées (j'utilise le presse purée pour les concasser personnellement) puis le chocolat et mélanger à la cuillère en bois délicatement pour ne pas casser les blancs en neige.
  3. Servir dans de jolis ramequins et réserver au frais.
  4. Servir en les parsemant à la dernière minute de pistaches concassées pour l'esthétique et la texture croquante. Dégustez !
Pour les puristes on peut retirer beurre et sirop pour une mousse plus forte en goût et moins calorique. Il parait même qu'on peut remplacer les blancs en neige par du jus de pois chiche pour ceux qui veulent éviter les œufs (intolérance, végétaliens...).

Bon appétit !